Chargement... Merci de patienter quelques secondes...

   PODOGEL   
 remplace le Capiton plantaire naturel

 

Flash Player pas à jour

  Oubliez vos douleurs plantaires

        
 

 
 

Dans quels cas utiliser les semelles PODOGEL?

Vos pieds sont soumis à rude épreuve chaque jour pour porter votre poids, marcher, courir...
Différents facteurs peuvent occasionner des frottements et des pressions qui rendent la surface plantaire douloureuse.


Les Métatarsalgies (durillon, inflammation, Hallux valgus)
Les orteils en marteaux (cors pulpaires)
Les talalgies (épine calcanéenne, talon fendillé)
Les risques des pieds diabétiques


Les semelles podogel sont préconisées pour prévenir et soulager les douleurs liées aux pathologies suivantes en remplacement du capiton plantaire naturel sain. Cette liste n'est, bien sûr, pas exhaustive...


Les métatarsalgies:

Elles correspondent à des douleurs de l'avant-pied au niveau des têtes métatarsiennes: articulations entre les os longs du pied et les phalanges des orteils. Il s'agit de douleurs semblables à des brûlures se manifestant à la marche, à la station debout prolongée ou à l'appui. Elles peuvent être d'origine traumatique faisant suite à une fracture de fatigue, un choc ou une entorse.

Le port de talons hauts occasionne un déplacement du centre de gravité du corps, engendrant une pression accrue au niveau de l'avant-pied. Lorsque la personne reste debout trop longtemps, le capiton plantaire est mal vascularisé et engendre une inflammation qui devient insupportable.



Le durillon est un épaississement de la peau du pied aux endroits de pression sous l'avant-pied. Il est créé par le port de chaussures mal adaptées à la marche avec des semelles trop dures, des talons hauts, ou un pied mécaniquement déséquilibré (souvent un "pied creux"). Il est souvent récurrent: même lorsqu'on le "gratte", il revient systématiquement car la posture de la personne, elle, ne varie pas!

 

Une déformation très fréquente chez les femmes est la déformation du gros orteil vers l'extérieur: l'Hallux Valgus", plus communément appelé "oignon". Lors des crises d'arthrose, cette déformation articulaire entre en conflit avec la chaussure, créant des douleurs de frottement sur le côté mais aussi sous l'articulation.



La griffe des orteils (ou orteils en marteau):

 Les orteils subissant un excès de charge peuvent se rétracter en griffes et entraîner des cors pulpaires très inconfortables à la marche

 

Les talalgies:

L'épine calcanéenne est une pathologie du talon fréquente. Cette calcification de l'insertion de l'aponévrose plantaire sous le talon est souvent très douloureuse à la marche en période de crise.


Sous l'effet de chocs répétés liés à la marche ou à la pratique sportive, de la "corne" se forme essentiellement sous le talon. Cet excès de kératine est à l'origine de talons fendillés pouvant aller jusqu'aux crevasses très douloureuses.


 

Les risques du pied diabétique:

Les lésions du pied chez le diabétique sont fréquentes, provoquées par des traumatismes souvent minimes, et doivent être prises en compte très sérieusement pour éviter une aggravation pouvant aller jusqu'à l'amputation.
Le diébétique présente des troubles de la sensibilité au chaud et au froid, ainsi qu'une diminution de la sensation de douleur. Il ne perçoit pas les traumatismes pouvant survenir sous le pied, peut se blesser sans s'en apercevoir et présente souvent une sécheresse de la peau provoquant des fissures à l'origine d'infections.


Les semelles PODOGEL sont utilisées en prévention des grades I et II avec, chez certaines personnes, la guérison d'un mal perforant plantaire déjà installé. Dans ce dernier cas, il conviendra de recouvrir la plaie avec une gaze fine non-tissée et de porter des chaussettes en coton pour un meilleur résultat.